Ce que chacun peut faire pour sauver la planète

#1
AGIR individuellement pour sauver la planète.
Des alertes du G.I.E.P. doivent nous faire comprendre que nous devons AGIR individuellement pour sauver l'avenir de nos enfants et petits-enfants, et ne pas attendre des décisions du Président de la République, de son Ministre de l'Ecologie, de la Région, du Département, de Marne-et-Gondoire, de notre Maire, pour prendre conscience du phénomène qui arrive et donc, de prendre, individuellement des décisions indispensables.
Certes, si notre Maire décide de ne pas abattre les 4 tilleuls de la placette devant la boulangerie, ce sera déjà un bienfait pour les Montévrinois et donc une partie de l’absorption du C02 que nous rejetons.
Mais, le plus important est NOTRE comportement au quotidien.
Alors, par le VAM ou le site de la Mairie, ou la Maison de l'Ecoquartier, ne pourrions-nous pas lancer une vaste campagne où, chacun, pourrait indiquer les engagements, les décisions qu'il a prises pour sauver notre "demain" ?
Mes/nos engagements, avec Claudine sont déjà nombreux, mais, avec les actions des autres, nous pourrions encore aider la Nature à revivre mieux :
-avons changé notre chaudière pour une chaudière à condensation
-avons installé une cuve de 3000 litres, pour récupération des eaux de toit et 3 récupérateurs complémentaires de 250 litres.
-avons poubelle générale, poubelle carton, poubelle verre
-avons petite poubelle pour nos composteurs, une pour nos poules, une pour récupérer le café et le déposer aux pieds des rosiers
-avons changé une de nos voitures diesel en voiture essence et aurions bien aimé une hybride, mais ... la prochaine fois
-avons plusieurs potagers pour consommer 'local' et la saveur en est décuplée
-faisons permaculture sur nos potagers en les faisant hiberner en les recouvrant de carton (non imprimé) et de feuilles et de tonte.
-lorsque je vais chercher mon pain, je réutilise chaque jour mon sac à pain en tissu
-lorsque nous allons à Intermarché ou Biocoop, nous réutilisons plusieurs fois les sachets papier
-dans nos achats, nous privilégions les achats alimentaires locaux, sinon français, sinon proches de la France
-dans nos achats autres, nous privilégions les achats français, sinon européens, sinon proches de l'Europe et évitons au maximum Asie, Amérique du sud ou du nord.
Qu'ai-je oublié ?
Mais, les pratiques d'autres Montévrinois nous permettraient, à tous, de mieux AGIR pour sauver la planète et l'avenir de nos enfants et petits-enfants.
Francis GANDON
06 0968 5069
cron